marguerite-fleurie

marguerite-fleurie

Rue Alsace Lorraine

illuminations_rue_alsace_lor_5_2_1.jpg

 

 

4h15 du matin et beaucoup d’alcool dans le sang. 


On déambule dans les rues, on se croit invincible et surtout on danse, insensible aux regards des passants. On attire, on crie, on rit, on est bien, réchauffée par cette atmosphère festive. On se fiche de tout, on est heureuse, notre seule crainte est que la soirée se termine, alors on profite. On court, on saute, on attrape et on s’accroche à tout. On se porte, on se photographie, mais surtout qu’est-ce que l’on rit. 

Et puis tu nous as vu, deux filles, seules mais heureuses, accompagnées de leur bouteille diluée. Tu nous as stoppé dans notre élancé en commençant à nous parler. J’ai de suite bloqué sur ton regard car la lune brillait comme la lumière de tes yeux. Tu as voulu en savoir plus sur moi, tu disais vouloir me revoir, me retrouver dans la sobriété. J’ai ri des violons que tu étais en train de me jouer… mais tu as insisté pour avoir mon Instagram et je t’ai donné celui de mon amie en rétorquant que si tu voulais réellement me revoir, tu me trouverais sur le sien. 
Puis on t’a laissé, on est rentré, toujours dans cette humeur alcoolisé qui nous portait. 


Et en me réveillant le lendemain matin, je ne me souvenais plus de ce qu’il s’était passé, seulement de ton regard. ✨í ¼



22/06/2018
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres