marguerite-fleurie

marguerite-fleurie

Poésie


Terre natale.

tumblr_n3daimiZG51qjvnc4o4_1280.jpg

 

♒ ♒ ♒

 

Tu respires douceur et rêve d'Ève.

Toi, qui éveil de nombreux amants.
Il n'y a guère de colère lorsque ton jour se lève.
Toi, être imposant, charmant de tes regards envoutants.

 


Tu es la muse d'une histoire sans fin.
Sans toi, quel goût aurait la faim ?
Nos désirs sont tes plaisirs, mais que te reste-t-il ?
Nous t'avons tout pris jusqu'à la dernière île.


Une chose reste,

plus ravageante que toutes les pestes.
Une chose unique au son lunatique,

cette chose a pour effet quelque chose de magique.


À la fois maternelle et passionnel,

l'amour que j'ai pour toi ma terre reste éternel. ©

 

 

♒ ♒ ♒

 


 -Marie


24/11/2015
0 Poster un commentaire

Fuir.

 

 

image.jpeg
image.jpeg

1 + 2 =

Je suis aussi fracassante qu'un miroir.
Je peux faire pleurer, crier et parfois émouvoir. 
Je ne suis ni jolie, ni polie, je dis.
Mon reflet est un baiser volé dans le coup de vos aimées. 
Je n'ai pas de sentiment ni de jugement, je suis juste dans mes retranchements.
Je ne préviens pas, je fonce dans le tas.
Je provoque des bouleversements, je suis une boule pleine de dénouements.

 

Vous fuyez mon regard, car vous savez que c'est déjà trop tard.
Vous vivez dans la peur de ma venue, si bien que lorsque je pointe le bout du nez, vous en tremblez. 
Ma ferveur provoque votre malheur, à tel point que je suis rejetée de votre réalité.
Sans rire, je suis votre pire ennemi.
Sans vous mentir, je ne suis pas admis dans votre vie. 
Mais sans moi votre vie patine en une routine infinie. 
Ainsi, j'arrive sans prévenir. 

 

Je suis le résultat d'un amas d'artifice.
J'explose et dépose la vérité au milieu de vos baisers. 
Je vole vos souvenirs et vos désirs.
Je suis la franchise de vos jours heureux.
Je ne suis autre chose que la réalité et j'arrive pour vous assassiner de ma vérité. ©


28/10/2015
10 Poster un commentaire

Judith

Ce poème c'est celui d'un homme qui rattrape la femme de sa vie.

 

 

 

Marcher, avancer, sans penser, tête baissé.
Affronter, sans reculer, dans un pas accéléré.
Motivé dans mon idée, je dois y aller.

 

Tu m'as laissé et je dois te rattraper.
Tu vas regretter de m'avoir quitté.
Je t'ai retrouvé, au bord de cette eau, gelé
Je me suis assis à tes côtés,
prêt à t'épauler, t'écouter, t'aimer.

 

Lorsque enfin nos sentiments mêlés s'unissent dans un baisé,
tu réalises ta lâcheté.
De tes yeux bleutés, tu me regardais et je t'admirais,
essuyant tes larmes dans un mouvement assuré.
J'ai gagné ta beauté et bien plus que ton amitié.

 

Je t'ai réconforté dans une durée indéterminée,
le temps s'était arrêté enlacé dans nos baisers.
Tout était oublié.
Tout était effacé.
Nous étions prêts à nous aimer.

 

Un avis ?  ♥ Merci!


19/07/2015
5 Poster un commentaire

Jeunesse poétique

11081405_872110799527430_6695581810868454882_n.jpg

 

Amour de jeunesse, Ivresse et tendresse,

forment une tresse de paresse qu'est la jeunesse.


Jeunesse de midi, jeunesse de minuit,
dans le passé comme dans le présent
tu restes aussi belle, remplie de rêves et de merveilles
mais, un jour tes rêves sont détruits
et tu te retrouves dans le néant,
tu n'entends plus rien, sauf le son qui détruit tes oreilles.

La vie pour toi ce n'est qu'une poésie
des écritures incompréhensibles aux sens
poétique, maléfiques, tel l'adolescence.

Un jour tu m'auras jeunesse passagère
porteuse de douceur étrangère.
Tu m'emporteras dans le flot de ta folie
jusqu'à m'enivrer de ta maladie.

 

 

 

 

→ un petit avis sur ma poésie ?(je m'excuse d'avance pour les fautes d'orthographe)

 

 

 

 


30/06/2015
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :